Culture, Séries

Séries vues sur Netflix – Octobre 2018

Alors que le mois d’octobre s’achève, j’ai décidé de partager un peu avec toi mes derniers visionnages de séries sur Netflix (je précise qu’il ne s’agit donc pas d’un classement). Entre véritables coups de cœurs et légères déceptions, voici une liste non exhaustive de séries qui sauront, je l’espère, combler tes soirées d’automne. Bon visionnage. 

  • The Good Place

the-good-place_2018

Après sa mort, alors qu’elle avait tout pour finir ses jours au « Mauvais Endroit », Eleanor arrivera finalement par erreur au « Bon Endroit », un idyllique village dans lequel elle sera accueillie par l’excentrique architecte des lieux, Michael. Ce dernier sera épaulé de son assistante Janet, un robot au savoir presque illimité. Se rendant assez vite compte qu’elle a été confondue avec une autre personne, Eleanor fera tout un travail sur elle-même pour essayer de cacher cette erreur, et prouver qu’elle mérite elle aussi sa place. A ses côtés, Chidi, son âme sœur désignée de l’au-delà et ancien professeur à la fac, l’aidera dans sa quête de devenir une meilleure personne, en lui enseignant tout ce qu’il y a à savoir sur l’éthique. Elle rencontrera au cours de son long séjour de nombreux voisins tous très atypiques, comme Tahani, véritable Madame Parfaite à qui tout semble réussir, ou encore Jianyu, mystérieux moine bouddhiste ayant fait vœu de silence. Mais sa présence imprévue dans cet endroit paradisiaque chamboulera à jamais l’équilibre de ce paisible lieu… Mêlant rires et rebondissements, The Good Place nous offrira non sans sarcasme 3 saisons bien rythmées et toutes aussi savoureuses les unes que les autres. A consommer sans modération donc.

  • The Haunting of Hill House

5b8460ad01555

Orchestrée par le génial Mike Flanagan, et adaptée du roman éponyme de Shirley Jackson, The Haunting of Hill House nous narre l’histoire des Crain, une famille de cinq enfants, ayant vécu dans une maison hantée, il y a de ça une vingtaine d’années. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et chaque membre de la famille a reconstruit sa vie loin de cette sombre demeure. Alors que certains sont devenus respectivement psychologue, thanatopracteur ou écrivain, d’autres garderont des séquelles plus intenses de cette période, jusqu’à tomber dans la dépression ou la drogue. En parallèle de leurs nouvelles vies, des vestiges, fantômes et souvenirs de leur passé continueront de venir les hanter, les poussant parfois dans leurs retranchements. Alternant les épisodes entre le passé et le présent, la série nous dévoile habilement les événements qui se sont déroulés dans cette mystérieuse maison, entraînant entre autres la mort énigmatique de la mère. Plus qu’une simple série d’horreur, et sans tomber dans les clichés, The Haunting of Hill est avant tout une histoire de famille, qui recèle des secrets biens enfouis que l’on déterrera peu à peu. En plus de cela, le casting y est impeccable (mention spéciale aux enfants) et chaque plan y est chirurgicalement maîtrisé. Une grande série.

  • Atypical

6d860a1213e53e7fae111706edfdf0ca8dd3f075-e1540916002781.jpg

Atypical nous fait suivre le quotidien d’un adolescent autiste, Sam, qui essaiera malgré son handicap de mener une vie “normale”. Pour ce faire, il pourra compter sur le soutien de son entourage. À commencer par sa mère, qui le couve et le protège de tous les dangers potentiels de la vie depuis sa plus tendre enfance ; Casey, sa sœur, qui se plaira à lui envoyer régulièrement des piques, malgré une profonde tendresse pour son grand frère ; ou encore Paige, une camarade de classe qui se liera d’affection pour le jeune homme. Il voit aussi régulièrement Julia, sa psy, à qui il confiera tous ses moindres secrets, ses échecs ou ses incompréhensions. Puis Zack, son collègue de travail à la personnalité excentrique et jouant un rôle de véritable grand frère, livrant de nombreux conseils tous aussi bidons les uns que les autres. A travers tous ces personnages empathiques, on suivra l’évolution de Sam face au monde extérieur, entre découvertes et quête d’indépendance. Sur bien des aspects, Atypical est une série à la fois touchante et réconfortante, qui nous interroge subtilement sur notre rapport à l’autisme, sur sa place dans la société et notre relation à autrui.

  • Bodyguard

bodyguard-netflix-la-serie-aura-t-elle-une-saison-2

Véritable phénomène en Angleterre où elle fut diffusée sur la BBC, avant d’arriver chez nous sur Netflix, Bodyguard est une mini-série de 6 épisodes avec dans le rôle principal Richard Madden, repéré pour son rôle de Robb Stark dans Game of Thrones. L’histoire se déroule après une tentative d’attentat dans un train, déjouée par l’ancien militaire David Budd, alors que ce dernier était en civil, raccompagnant ses enfants chez leur mère. Dans cette scène superbement réalisée, l’ancien vétéran de guerre essaiera de raisonner une femme portant une ceinture explosive autour d’elle, en la convainquant de ne pas se faire exploser. Cet acte de bravoure sera salué et lui permettra par la suite d’intégrer la garde rapprochée de la ministre de l’Intérieur conservatrice, Julia Montague, très controversée au sein du pays quant à ses positions politiques concernant la sécurité des habitants britanniques. Cependant, les attaques ne s’arrêteront pas à cet épisode du train, et de nouvelles cibles en feront rapidement les frais. Ce thriller haletant nous conduira dans les coulisses du monde politique, entre trahisons, complots et manipulation. La fin excusera partiellement quelques légères longueurs scénaristiques dans la deuxième partie de la série. Je recommande vivement, la critique unanime autour de cette série est pleinement justifiée, si bien que l’on regretterait presque que la saison soit si courte.

  • Terrace House: Opening New Doors

TerraceHouse_Partie2_OpeningNewDoors

Oubliez tous les préjugés que vous avez sur les télé-réalités, car Terrace House est bien loin de tout ce qui se fait dans l’hexagone (en mieux, rassurez-vous). Dans cette télé-réalité japonaise, très populaire dans le pays nippon, nous suivons la vie de 6 personnes, 3 garçons et 3 filles qui vivent en colocation dans une grande maison. Ce qui fait la force de ce programme, c’est que les participants continuent leur vie professionnelle, leurs études, leurs objectifs personnels, sans que la production de l’émission vienne imposer quoi que ce soit. On s’immisce au fil des épisodes dans la culture japonaise et tout ce qu’elle englobe, ses coutumes, ses modes de vie, fondés sur le respect d’autrui et le dialogue constructif. Le tout agrémenté de repas qui paraissent tous plus appétissants les uns que les autres, de paysages magnifiques, de personnalités singulières et attachantes, avec des parfums de flirt et d’amitié. Terrace House fait du bien au moral et nous apaise d’épisode en épisode. Une grande partie de l’émission se déroulant entre l’automne et l’hiver, je vous conseille chaudement de regarder chaque épisode sous un gros plaid, avec une tasse de chocolat chaud entre les mains, pour vous réchauffer en période de grand froid.

  • Erased

screenshot-765

Petite perle japonaise, Erased est un anime de 12 petits épisodes issus du manga de Kei Sanbe. Satoru, de nature renfermée, mène un quotidien morne et terne, dans lequel rien ne semble vraiment l’intéresser. Mangaka en panne d’inspiration, il se trouvera contraint de livrer des pizzas pour arrondir ses fins de mois. C’est alors qu’un soir, suite à un événement tragique, il se verra offrir une chance de revenir dans le passé afin d’essayer de démasquer le criminel qui avait, il y a de ça plusieurs années, enlevé et assassiné trois de ses camarades de classe. Il devra également se glisser dans sa peau d’enfant, afin de ne pas éveiller de soupçons quant à sa véritable identité, à savoir celle d’un adulte d’une trentaine d’années. Véritable thriller à l’ambiance plutôt mature dans un univers juvénile, à la fois violent et poétique, Erased nous tiendra en haleine du début à la fin. Chaque personnage y est attachant et possède une véritable profondeur dans son écriture, à l’image de Kayo, une jeune fille mystérieuse plutôt solitaire et au quotidien pour le moins douloureux. Le suspense est omniprésent, parfois même insoutenable, si bien qu’il est difficile de prédire qui pourrait être à l’origine de ces sombres agissements.

  • Maniac

184ca7e86d4cbe0feb8449f70cf152ea875d32b6.jpg

Servie par un casting cinq étoiles, à savoir Emma Stone, Jonah Hill ou l’excellent Justin Theroux, et portée par Cary Joji Fukunaga à qui l’on doit notamment True Detective, Maniac avait tout pour plaire. Se déroulant dans un univers parallèle au nôtre, coincé dans un monde à la fois vintage et futuriste, la série nous fait suivre la vie de Owen Milgrim, risée de sa famille, qui participera à un essai clinique assez original, afin de pallier ses troubles psychotiques. Les tests cliniques consisteront à faire revivre des souvenirs douloureux aux différents patients, via l’ingestion de pilules, afin d’étudier les effets de ces dernières sur leurs cerveaux. Les expériences seront menées par un docteur pour le moins hystérique, qui sera secondé par un ordinateur géant pourvu d’émotions humaines, qui pourra venir entraver le bon déroulement des opérations. Au cours de ces essais, Owen fera la connaissance d’Annie Landsberg, avec qui il se sentira étrangement lié, sans qu’il puisse véritablement savoir pourquoi. Oscillant entre une mise en scène maîtrisée et un scénario un peu confus, la série perdra régulièrement le spectateur. Malgré quelques bons moments, notamment vers la fin, on regrettera les quelques errances scénaristiques, sans lesquelles Maniac aurait pu, à mes yeux, être une bonne série.


Je pourrais continuer encore des heures à te parler de séries, mais je vais m’arrêter là.
N’hésite pas à partager et à me le faire savoir si ce genre d’articles t’intéresse.
Pour l’heure je te dis à bientôt, et te remercie de m’avoir lu jusqu’ici.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.